La chaîne de télévision Vier réussit à attraper Evi Hanssen

21 Février 2019

Il existe différentes méthodes d'hameçonnage : dans tous les cas, la vigilance est de mise

Le présentateur de Vier, Pedro Elias, s’est glissé hier soir dans la peau d’un hameçonneur dans le cadre de son émission "Control Pedro". Il a dérobé 100 euros sur le compte de la présentatrice Evi Hanssen. Comment a-t-il pu si facilement y parvenir ? En achetant un DVD, Evi avait entré sans méfiance ses coordonnées bancaires en ligne sur un site internet. Mais il y avait un piège : le site était une contrefaçon ! Et la seule manière d'éviter cette forme d’hameçonnage est de toujours taper soi-même l'adresse d'un site internet dans la barre d'adresse.

Les fraudeurs recourent depuis des années à l'hameçonnage par courriel pour approcher leurs victimes potentielles et les escroquer. Mais ils sont ingénieux et recherchent sans cesse de nouvelles manières de dérober de l'argent. Ils n'utilisent plus seulement les courriels mais opèrent aussi sur Facebook et Twitter. Leur message peut alors être très différent. Ils envoient par ex. des messages au nom de grands magasins ou de centres commerciaux et font miroiter des concours ou des rabais importants, ou encore publient de fausses annonces en ligne. Une constante, quel que soit le scénario : la victime est guidée vers un faux site internet où elle introduit ses codes bancaires.

C’est ce genre de méthode qu’a utilisée l'équipe de l’émission de Vier "Control Pedro" pour mystifier Evi Hanssen. Cette dernière a été invitée à surfer sur le site de Lieven Scheire pour acheter un DVD. Evi a alors recherché le site en passant par la fonction de recherche de Google. Ce qu'elle ignorait, c'est que le premier lien dans la liste présentée par Google menait vers un faux site. Evi a cliqué sur líevenscheire.com (attention à cet étrange « i ») au lieu de lievenscheire.be.

Du coup, pas de DVD à attendre… En revanche, Pedro lui a dérobé 100 euros sur son compte. Evi a en effet payé le DVD avec son lecteur de carte. Ce dernier a généré un code qui, dans des circonstances normales, vient confirmer le paiement. Mais cette fois, le code a activé la carte de paiement d'Evi dans l'application bancaire mobile de Pedro.

Conclusion : les criminels que sont les hameçonneurs sont extrêmement rusés. Et une bonne dose de vigilance s’impose donc.

Si vous surfez sur un site en ligne, tapez toujours vous-même l’adresse internet dans la barre d’adresse. Et demandez-vous à chaque fois s'il est nécessaire de donner vos codes bancaires. Dans le cas d’Evi, Pedro l'avait personnellement attirée sur le faux site mais, en général, la demande vous arrivera par courriel, par téléphone ou via les médias sociaux. Et là, aucun doute à avoir : on ne partage pas ses codes via ces canaux.    

Plus sur: