n° 12 - special edition

  • n° 12 - juin 2017

    “It was the best of times, it was the worst of times.” Michel Vermaerke a endossé le rôle de CEO de Febelfin durant une douzaine d’années. Dans des conditions souvent houleuses, il a aidé la fédération des banques à affronter la pire crise financière depuis les années 1930. Maintenant que la tempête s’est (un peu) calmée, Vermaerke s’apprête à relever un nouveau défi. Non sans d’abord revenir avec nous sur plus d’une décennie à la tête de « sa » Febelfin. « Intrinsèquement, les banques ont un rôle social à jouer. »

  • n° 12 - juin 2017

    La numérisation toujours plus poussée confronte le secteur financier à une nouvelle réalité. Le consommateur d’aujourd’hui attend des services financiers flexibles qui soient disponibles 24h/24 et entend pouvoir compter sur une assistance aux moments qui lui conviennent, indépendamment des heures d’ouverture de l’agence bancaire physique.

  • n° 12 - juin 2017

    Dans plus d’un ménage belge sur cinq, personne n’est en mesure de réaliser des opérations bancaires par internet. Près d’un quart des ménages ne savent pas comment payer en ligne avec une carte de débit ou de crédit. Ce sont surtout les personnes les plus âgées qui n’ont pas vraiment de compétences numériques. Plus de 35 % des plus de 55 ans sont par exemple incapables de réaliser des opérations bancaires en ligne.

  • n° 12 - juin 2017

    Cette lettre d’information numérique existe également en version PDF.