Press

  • 15 Juin 2018

    La nuit dernière, une nouvelle attaque a été commise contre un distributeur automatique. L’attaque violente, cette fois commise dans la ville hennuyère de Seneffe, est déjà le cinquième cas en quelques semaines. Pour le secteur financier, mettre un terme à ces attaques est devenu une priorité absolue.

  • 13 Juin 2018

    La période estivale des festivals approche ! Bonne nouvelle pour les festivaliers qui ont envie de faire la fête sans avoir d’espèces en poche : les paiements électroniques et sans contact ne cessent de gagner du terrain sur les sites des festivals. A pas mal d’endroits, il est ainsi possible de se payer un verre simplement, rapidement et en toute sécurité par carte ou par smartphone. Dans les festivals où les espèces ont été totalement abandonnées, les paiements se font sur site sans contact, grâce à un bracelet de paiement que l’on charge à l’avance.

  • 11 Juin 2018

    Durant le premier trimestre de 2018, 1.361 cas de fraude via la banque en ligne ont été recensés. Pratiquement toutes ces fraudes sont liées au phishing, une technique qui permet aux fraudeurs de se procurer les codes bancaires du consommateur afin de dérober de l’argent de son compte. Cela représente une augmentation d’environ 60 % par rapport au premier trimestre 2017. En termes de montant, l’augmentation avoisine même 215 %.

  • 7 Juin 2018

    Cette semaine, deux attaques à l’explosif ont eu lieu à des guichets automatiques en Belgique. Les criminels déposent des explosifs au distributeur de billets afin de s’emparer de l'argent qu’il contient. Ce phénomène est resté extrêmement limité ces dernières années. Aucune attaque à l’explosif n’a été recensée en 2015 et 2016. L'année dernière, à deux reprises, des criminels ont visé un distributeur de billets sans toutefois parvenir à leurs fins. Etant donné que dernièrement plusieurs attaques à l’explosif se sont produites en peu de temps, le secteur financier belge entend réagir rapidement.

  • 1 Juin 2018

    La BNB a publié et commenté ce jour son rapport sur la stabilité financière. Dans ce document, la Banque estime que "le secteur financier belge est généralement sain et robuste mais que la part des prêts à risque dans les nouveaux crédits hypothécaires reste trop élevée". 

  • 25 Mai 2018

    C’est ce vendredi 25 mai qu’entre en vigueur le Règlement général sur la protection des données (RGPD). La législation européenne relative à la vie privée vise à assurer une meilleure transparence et à renforcer les droits et la protection des consommateurs en matière d’informations à caractère personnel. Des objectifs auxquels les banques belges ne peuvent que souscrire. Celles-ci traitent les données de leurs clients avec précaution : les banques ne communiquent pas les données de leurs clients à des tiers désireux d’utiliser ces données à des fins commerciales, sauf si ces clients ont spécifiquement donné leur accord en ce sens.

  • 7 Mai 2018

    En Belgique, un compte à vue coûte en moyenne entre 21,95 EUR et 49,64 EUR. La version la moins chère consiste en un profil électronique sans carte de crédit. Le profil le plus coûteux est un profil traditionnel avec carte de crédit, et son coût reste encore inférieur à 50 EUR. Cela signifie qu'un compte à vue coûte beaucoup moins cher en Belgique que dans le reste de l'Europe.

  • 2 Mai 2018

    Au premier trimestre 2018, près de 60.000 contrats de crédit hypothécaire ont été conclus pour un montant total de presque 7,8 milliards EUR (hors refinancements). Ceci représente une baisse du nombre des contrats de crédit octroyés de 4 % par rapport au premier trimestre de l’an dernier, mais il s’agissait aussi en l’occurrence du premier trimestre le plus fort jamais enregistré. En montant, il a par ailleurs également été octroyé encore un peu plus de crédits (+1 %) qu’à l‘époque. C’est ce qui ressort des statistiques relatives au crédit hypothécaire publiées ce jour par l’Union professionnelle du Crédit (UPC).

  • 25 Avril 2018

    Dans notre société actuelle, la demande d’investissements durables se fait de plus en plus insistante. Ainsi, pas moins de deux tiers des investisseurs ne tiennent plus seulement compte des aspects financiers d’un investissement, mais prennent aussi de plus en plus souvent en considération des critères éthiques, sociétaux, sanitaires et climatologiques au moment de décider d’un placement.

  • 25 Avril 2018

    Nous vivons dans un nouveau monde, toujours plus numérisé. Les nouvelles technologies ne se contentent pas de faire évoluer notre mode de pensée, elles modifient aussi notre manière d’interagir les uns avec les autres. Cette évolution est également perceptible dans le secteur financier. Les clients attendent de leur banque une prestation de services instantanée et souple, 24 heures sur 24. Le secteur financier s’efforce d’offrir une réponse adéquate – et à la mesure de chacun – à ces attentes évolutives. Ces défis ne modifient toutefois en rien la mission de base du secteur : la transformation de l’épargne en crédits aux ménages, aux entreprises et aux pouvoirs publics.

Pages